Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

vendredi 19 juillet 2013

A Tokoname, galerie photos



Non loin de Nagoya, Tokoname 常滑, dans le département de Aichi est à la théière japonaise ce que Shizuoka est au thé japonais, c'est à dire à la fois le plus grand centre de production mais aussi un creuset incroyable de technicité. Quand au Japon on évoque cet objet appelé Kyusu, on pense immédiatement a la terre rouge, shudei 朱泥, de Tokoname-yaki.

A partir de Nagoya, on peut se rendre en 40 minutes environ à Tokoname par la ligne Meitetsu en direction de l'Aéroport International du Chubu.
A cinq minutes de la gare se trouve de point de départ des deux "Promenades de la poterie", A et B. Environ une heure pour la première, un petit parcours très agréable, une halte intéressante dans un voyage, entre Tôkyô et Kyôto par exemple.



Avant d'arrivé au départ de la promenade, une côte est bordée d'un mur sur lequel se trouve 39 statuettes en terre de Maneki-neko, ces chats qui apporteraient la fortune.


La promenade débute au Centre de la Poterie, qui abrite des expositions et surtout une boutique très très riche ! Ceux qui arrivent là avec un porte feuille bien rempli vont se gaver ! Non loin, de l'autre côté de la route, une grande boutique spécialisée dans les théières. Là encore, gavage !!! enfin, pour ceux qui possède un beau compte en banque ...
Pour les autres, frustration ! donc une petite promenade pour se détendre est la bienvenue ! (ceux qui ont pu se gaver peuvent directement retourner à la gare avec leur butin ? non se serait dommage tout de même)






Aux tournants de petites routes apparaissent maisons traditionnelles en bois, fours et cheminées, ou même encore ateliers de potier.








 On trouve des chemins bordés ou tapissés de pièces de terres cuites.



 Arrive ce qui est un peu le centre de la ballade, le four Tôei 陶栄窯, un nobori-gama construit en 1887, et qui fit utilisé jusqu'en 1982. C'est le plus ancien nobori-gama entier, conservé au Japon. 


















 Puis la ballade continue, ça monte, ça descend, on croise parfois les parties modernes de la ville, toujours des petites boutiques, des ateliers, des cheminées en brique desquelles ne s'échappe nulle fumé, il faut dire que les fours à gaz ont largement remplacés les fours à bois.
C'est une promenade des plus agréables, reposante pour l'esprit, car il faut dire que c'est très calme. Je ne dirais pas que c'est désert, quelques couples de promeneurs, une famille de touristes chinois, et même un groupe de jeunes filles, des étudiantes j'imagine, mais franchement, ça fait pas haut lieu du tourisme. Pourtant le site est relativement facile d'accès,  tout est bien indiqué, il y a des boutiques en tout genre, pas seulement des poteries traditionnelles, certaines proposent bien sûr des activités poterie, dessin sur terre, etc, bref, un samedi d'un week end de trois jours, on pourrait s'attendre à voir plus de monde ! Comme toujours, les japonais se savent pas mettre en valeur, ou plutôt montrer la valeur de leurs artisanats traditionnels. Aussi, tous ces petits commerces semblent bien manquer d'activité, ils ne semble pas faire des appels du pied très fort pour faire entrer les passants. 
Quant on connaît la valeur de la production des nombreux artistes géniaux en activité à Tokoname, on ne peut que penser que ce lieu mériterait d'être bien mieux en vu.





Je ne peux néanmoins que recommander un petit par cette ville, s'empreigne de son atmosphère, ressentir l'héritage des techniques artisanales, et peut être ramener à la maison quelques superbes objets ; )








                                                                                                                                              






1 commentaire: